• Coupe du monde

    Plus de 1.000 parieurs illégaux déjà arrêtés dont des étrangers

    La police a indiqué mercredi avoir déjà arrêté plus de 1.000 personnes, dont quatre étrangers, dans sa lutte contre les paris illégaux pendant la Coupe du monde.
    Ces arrestations interviennent dans le cadre de la répression ordonnée par la junte des paris illégaux, dans un pays où seuls la loterie nationale et les paris sur certaines courses hippiques sont autorisés, ce qui n’empêche pas les Thaïlandais d’être très joueurs et parieurs.
    "Depuis que la Coupe du monde a commencé nous avons arrêté 1.023 personnes pour des paris illégaux sur les matchs", a indiqué le général de police Chantavit Ramsut. La police a déjà saisi pour près de 385.000 euros en bulletins de paris depuis le début de la compétition, le 12 juin, a-t-il ajouté.
    Mardi, les autorités ont arrêté quatre étrangers (les premiers depuis le début de la répression) dont trois sont suspectés d'être des bookmakers.
    Les quatre individus risquent une amende de 45 euros et jusqu'à deux ans de prison. Ils devraient également être inculpés de travail illégal sur le territoire thaïlandais, a précisé Chantavit.
    La répression de la junte (au pouvoir depuis le 22 mai) sur le crime organisé a entraîné plusieurs descentes policières dans des casinos illégaux, des dizaines d'arrestations et le blocage de plusieurs sites de paris en ligne.
    Selon la police, environ 3.800 personnes avaient été arrêtées dans tout le pays pour paris illégaux pendant la Coupe du monde de 2010. Presque trois millions d'euros avaient été saisis en liquide et bulletins de paris et des comptes bancaires avaient été gelés.

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique