• Petchaburi

    Petchaburi

    A 120 km, au sud de Bangkok, la province de Phetchaburi reste une destination souvent ignorée. Elle mérite pourtant bien que les visiteurs s’y arrêtent.
    Avec 6 225 km² de jungles épaisses et de chaînes de montagnes le long de la frontière avec le Myanmar et un littoral de 80 km sur le Golfe de Thaïlande, un passé de poste avancé de l’empire Khmer puis de place-forte royale durant l’ère Ayutthaya, Phetchaburi possède un riche patrimoine naturel et historique qui va vous surprendre.
    Riche en architecture ancienne, la capitale provinciale éponyme est une vitrine de l'art et de l'artisanat local qui reflète la prospérité et la fertilité de la région. La plupart des vieux temples bouddhistes ont une salle d'ordination décorée de stucs, de fresques et de sculptures en bois magnifiques. Celle du Wat Ko Kaew Suttharam renferme une peinture murale de l’ère Ayutthaya parfaitement conservée. Réalisée en 1734, elle retrace l'histoire de Bouddha. Les moines gardent ce trésor dans l’obscurité et n’ouvrent les portes de l’Ubosot qu’aux visiteurs qui se présentent. D’autres temples sont à découvrir comme le Wat Phranon protègeant une statue du Bouddha couché longue de 42 m.
    Des petits commerces au décor vintage s’alignent le long des rues. Les fans des années 60 seront séduits par les objets exposés. Dans la vieille ville, les échoppes sont charmantes et sur les rives de la rivière, les restaurants servent des spécialités locales aux saveurs douces et sucrées. Le Palais d’été de Rama IV se dresse dans un magnifique cadre de collines boisées. Il est appelé Palais de Phra Nakhon Khiri depuis sa construction en 1860 mais les locaux le nomment « Khao Wang ». Ce complexe regroupant édifices royaux, temples et diversbâtiments, est une combinaison harmonieuse d’architecture thaïe, néoclassique occidentale et chinoise. Le Musée de Phra Nakhon Khiri présente des effets royaux personnels du Roi Rama IV et du Roi Rama V et des sculptures ornementales.
    Se promener sur les sentiers qui sillonnent la colline est un vrai bonheur : arbres à fleurs procurant de belles ombres, brises fraîches et vue imprenable sur la ville et les plaines.
    Sur une colline à 5 km au Nord de Khao Wang, l’impressionnante grotte de Khao Luang se cache à plus de100 m de profondeur. Elle abrite plusieurs statues de Bouddha. Le faisceau de lumière provenant du soleil passant par un trou rend la grotte très photogénique.
    La belle plage de Cha-Am reste relativement peu connu des touristes internationaux. A l’abri des parasols on s’y régale de crevettes dodues et de boissons fraîches livrées par des vendeurs. Une longue jetée et un pittoresque village de pêcheurs s’offrent à la promenade.
    Pour rompre avec les plaisirs de la plage rien ne vaut une excursion au Maruekhathaiyawan Palace, construit en 1923 par le roi Rama VI comme villégiature balnéaire. Connu comme le Palais de l'Amour et de l'Espérance, Maruekhathaiyawan est un summum du luxe à la plage. Deux longues allées mènent jusqu'à la mer pour assurer une baignade en toute intimité. Récemment restauré et entouré de jardins magnifiques, Maruekhathaiyawan doit être l'une des plus belles des résidences royales de Thaïlande. La moitié ouest de la province est couverte par le Parc national Kaeng Krachan, le plus grand de Thaïlande. Arrosé par les rivières Phetchaburi et Pranburi, son point le plus haut culmine à 1500 mètres à la frontière avec le Myanmar.
    Sa faune recense plus de 430 espèces d'oiseaux dont des calaos, et des mammifères tels que des léopards, ours, macaques, gaurs et éléphants sauvages. Le parc abrite aussi de nombreuses cascades et grottes. Mieux vaut s’assurer les services d’un guide pour s’aventurer profondément dans la forêt. Les randonneurs apprécient le Krachan Dam Kaeng dont les sentiers offrent des vues panoramiques. Enfin, les amateurs d’eaux vives seront ravis par l’impressionnant parcours de rafting de la rivière Phetchaburi, d’une durée d’environ 5 heures, avec des passages rapides, la traversée d’une forêt verdoyante et d’un village Karen.
    La façon la plus simple pour se rendre à Phetchaburi depuis Bangkok est de prendre un mini-bus de la zone Victory Monument. Le trajet dure environ deux heures.

    « rèfèrendum"vidéo gag" »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :